Trotteur et Youpala, un danger identifié

L’utilisation d’un trotteur ou d’un Youpala est un sujet de discussion majeur lorsqu’il s’agit d’investir dans du matériel de puériculture pour son enfant. En effet, des idées préconçues et une pression commerciale mènent souvent à l’achat de ce type de matériel pourtant très controversé auprès des professionnels de santé et de la petite enfance. Interdit au Canada et en Australie, cet objet reste bien présent dans nos commerces.

Mon enfant marchera-t-il plus vite en utilisant ce type de matériel ?

La réponse est non. L’acquisition de la marche est un processus complexe et composé de nombreuses étapes (position assise, quatre pattes, …). De manière générale, un enfant ne devrait pas être mis en position debout avant de l’avoir fait par lui-même. Le processus d’acquisition de la marche permet le développement et la maturité du système musculaire, nerveux mais aussi articulaire de l’enfant. Des exercices au sol/dans le parc et des jeux adaptés à son âge et à son développement pourront permettre d’accompagner bébé en respectant toutes les étapes.

Il apparaît dans certaines études un retard d’acquisition de la marche variant de 3 à 6 semaines chez les enfants ayant utilisé ce type de matériel. De plus, il est important de noter que les acquisitions de l’enfant pendant le processus de marche influenceront sa motricité et son développement tout au long de sa vie.

Quels sont les risques liés à son utilisation ?

Risques accidentels

L’un des risques majeurs se trouve dans les chutes liées à la présence d’une marche, d’un escalier ou encore d’un obstacle (tapis, jouets…). En effet, la vitesse de propulsion pouvant atteindre jusqu’à 2m par seconde chez les enfants les plus habitués et la stabilité de ce type de matériel n’étant pas optimale, un moindre contact avec un obstacle peut engendrer une chute. L’enfant est alors propulsé soit en avant, soit en arrière, et c’est malheureusement sa tête qui sera la plus impactée par la chute, engendrant un risque majeur de traumatisme crânien. De plus, l’utilisation par l’enfant de ce matériel comme outil de déplacement peut lui donner accès à des objets dangereux.

Risques développementaux

  • Absence de développement de l’équilibre (n’apprend pas à se protéger en cas de chute)
  • Acquisition d’une vitesse de marche accélérée et non maîtrisée
  • Déformation des pieds, des jambes et des hanches
  • Développement de la marche sur la pointe des pieds –> utilisation des tendons d’achille en flexion permanente
  • Risques posturaux –> tronc constamment en avant pour se propulser, hanches fléchies
  • Rupture des étapes d’acquisition de la marche

Mon enfant a utilisé ce matériel et ne présente pas de troubles du développement

Il est évident que tous les enfants ayant été dans un trotteur ou un Youpala n’ont pas présenté à long terme des conséquences sur leur développement et sur l’acquisition de la marche. Plusieurs variables interviennent dont le temps passé à l’utiliser ainsi que l’environnement d’utilisation. Plusieurs études ont cependant mis en avant les risques liés à ce type de matériel et les professionnels de santé sont nombreux à alerter les parents quant aux risques encourus par leur enfant.

Vous avez une ou des questions quant à l’utilisation du trotteur ou du Youpala ? L’onglet « Contact » est à votre disposition

Sources

BURTE, C. (2008), Les accidents de trotteur chez le nourrisson: à partir d’une étude prospective réalisée aux urgences pédiatriques du CHU de Nancy, Sciences du Vivant

Malandrin, M. (2013). La prévention au quotidien: Accompagner un enfant et ses parents à la Maison Verte. Dans : Daniel Coum éd., La famille : ressource ou handicap  (pp. 159-174). Toulouse, France: ERES

%d blogueurs aiment cette page :